10 – Un réseau, sinon rien !

10 – La particularité du dirigeant de TPE, c’est de se retrouver seul face à des situations imprévues ou inconnues.

  • Seul par manque de compétences dans un domaine précis,
  • seul, physiquement seul : il est impossible de s’appuyer sur un collaborateur,
  • seul parce ce qu’isolé au sein d’une petite structure parmi des millions d’autres face à des géants publics ou privés.

Or, il existe une solution : les réseaux d’entreprises ou de chefs d’entreprises.

Des réseaux, en général des associations, il en existe de nombreux, avec des finalités différentes, des vocations différentes, auprès desquels vous pouvez vous rapprocher.

Certains réseaux ont une vocation territoriale, ils regroupent les entreprises d’un territoire, d’un bassin d’emploi.

D’autres ont une finalité purement business, il s’agit de développer des affaires entre les membres ou pour les membres.

D’autres encore ont une finalité sociale, développer l’entrepreneuriat au féminin, prévenir la liquidation judiciaire et ses conséquences, aider au rebond après un dépôt de bilan par exemple.

Certaines associations peuvent avoir une vocation culturelle, dans le mécénat par exemple.

Enfin certains réseaux sont des syndicats, organisations chargées de défendre les intérêts d’une catégorie d’entreprise, d’une corporation, d’une branche professionnelle.

On pourrait considérer que les pépinières d’entreprises, les hôtels d’entreprises, les espaces de co-working sont des sortes de réseaux qui permettent de croiser des collègues dans les couloirs ou autour de la machine à café.

Car l’intérêt majeur des réseaux d’entreprise, c’est de rompre l’isolement du dirigeant d’entreprise et a fortiori de TPE. Le fait de partager au sein d’un réseau des intérêts ou des problématiques communs, de vivre les mêmes difficultés, permet sinon de les résoudre, de trouver les ressources pour y faire face.

Échanger avec ses collègues de ses problèmes de normes, de management, de compta, de trésorerie, de relations difficiles avec l’administration peut s’avérer bénéfique voire salutaire, pour le dirigeant, son entreprise, et ses salariés.

L’échange de bonnes pratiques, d’informations fiables et utiles, la recommandation de business et de contrats se pratiquent couramment dans les réseaux d’entreprises.

J’ai eu l’occasion de vivre des émotions fortes et des échanges extrêmement enrichissants sur le plan développement personnel au sein de réseaux d’entreprises. J’ai pu également développer et faire vivre mon entreprise grâce aux réseaux. Une seule règle commune à tous ces réseaux : il faut donner pour recevoir, s’impliquer pour être vu et recommandé.

Donc n’attendez plus, choisissez votre réseau d’entreprise, celui qui vous correspond le mieux à titre personnel, à vos aspirations, à vos ambitions, mais ne restez pas seul !

La vie de dirigeant de TPE est trop courte pour ne pas la vivre avec ses confrères ou consœurs !